Obésité et infertilité masculine : 2 problèmes de notre société moderne

 

Alors que des millions de personnes meurent lentement de faim, les sociétés modernes doivent faire face à de nouveaux défis directement liés à notre mode de vie : l’obésité et l’infertilité.

Les mauvaises habitudes alimentaires, le stress, la malbouffe et d’autres facteurs contribuent jour après jour à une explosion dramatique de l’obésité.  Aujourd’hui l’obésité combinée au vieillissement de la population a un impact direct sur la prochaine génération d’enfants.
Même si aucune étude réelle n’a jamais été réalisée sur ce sujet, la science nous a déjà prouvé que l’obésité peut avoir des impacts négatifs sur la vie sexuelle et sur la qualité du sperme.

Obésité et infertilité

Impact de l’obésité sur le désir sexuel

Tout d’abord, nous devrions nous rappeler comment le corps sécrète la testostérone. La testostérone est sécrétée dans les testicules, dans les cellules de Leydig. Cette sécrétion ne se produit qu’avec la stimulation de l’hormone LH – hormone LH sécrétée par la glande pituitaire.

La testostérone est nécessaire à la fabrication des spermatozoïdes, le développement des organes sexuels mâles et les caractéristiques sexuelles masculines secondaires. Ce processus hormonal ne peut arriver qu’aux personnes actives, faisant des efforts physiques réguliers.

C’est là que le problème réside: les personnes obèses ont souvent tendance à réduire les efforts physiques et c’est pourquoi une diminution de la production de testostérone est clairement remarqué chez les personnes souffrant de surpoids. Cela implique que les personnes obèses sont moins intéressés par le sexe que par le passé.

Deuxièmement, combinons ce problème avec l’hormone féminine, l’œstrogène, naturellement sécrétée dans les cellules graisseuses, et présente dans la composante chimique des produits communs : ce qui en fait la bombe d’infertilité parfaite.

Note: l’obésité et la pollution par les substances semblables à l’oestrogène ne sont que deux facteurs expliquant l’augmentation de l’infertilité masculine. Beaucoup d’autres causes existent.

Le pouvoir du Zinc sur la qualité du sperme

Zinc aide à la mobilité du spermeBeaucoup de gens pensent que le zinc est seulement un métal. Ils ont raison, mais le zinc joue également un rôle important pour le corps ainsi que pour la santé sexuelle.

Le Zinc se trouve par exemple dans les huîtres et les noix. Il entre dans le corps à travers les aliments.
Le Zinc vous permet de garder vos cheveux, une peau saine et les tissus du corps, et il maintient également la motilité et la qualité du sperme.

Malheureusement, les personnes en surpoids, avec des régimes alimentaires déséquilibrés, laissent de côté de nombreux aliments contenant du zinc. C’est pourquoi une diminution de la qualité du sperme est généralement liée à un déficit en zinc.

Un régime riche de zinc devrait contenir : huîtres, coquillages, noix, graines, haricots mais aussi viande rouge et volaille.

Les moyens pour lutter contre l’obésité

Il existe des moyens de lutter contre l’obésité, avec l’aide de médecins et de nutritionnistes, avec de bonnes habitudes alimentaires et suppléments à base de plantes qui peuvent aider les personnes en surpoids à passer à travers leur régime alimentaire.

Pour lutter contre l’obésité, des suppléments alimentaire à base de plantes peuvent être utilisés.
Et pour maintenir la qualité et la motilité du sperme, un approvisionnement quotidien en zinc est nécessaire. Tous ces suppléments et produits à base de plantes peuvent être facilement trouvés et achetés sur Internet de nos jours.

Pour conclure, l’obésité et l’infertilité masculine sont deux nouveaux problèmes que les sociétés modernes doivent combattre. Même si aucune étude approfondie n’a été menée, les scientifiques nous ont prouvé qu’il existe un lien entre ces deux problèmes.
Avec l’aide de la science, ces problèmes peuvent être résolus, à condition que les personnes obèses adaptent leurs habitudes alimentaires.

obésité et désir d'enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.